fbpx
Journaleco
Journaleco.

M2M Group alerte sur une baisse de ses résultats 2020

Les résultats annuels de M2M Group au titre de l’exercice 2020 devraient enregistrer une baisse significative par rapport aux performances financières des exercices précédents, a alerté l’entreprise dans un communiqué.

Les résultats nets de l’année 2020 ont été impactés par l’effet de la crise sanitaire ayant lourdement pénalisé aussi bien l’avancement des projets en conclusion à l’international que l’exécution de certains projets clients notamment pendant la période de confinement, indique le spécialiste de la gestion des titres et des services électroniques sécurisés.

Cette baisse est due également à l’effet significatif de la crise sanitaire également sur les activités de la filiale NAPS, souligne la même source, relevant que pour l’activité « Acquisition », cet effet a été traduit par la baisse voire l’arrêt d’activité dans plusieurs secteurs en particulier pendant la période du confinement.

Pour l’activité « Emission », le plan de lancement des nouvelles déclinaisons de l’offre duale « carte + Appli mobile » amorcé début 2020, s’est vu directement pénalisé par les restrictions liées au plan d’urgence sanitaire et ce malgré le déploiement effectif de plusieurs programmes B2B dans les écosystèmes de l’éducation, de la distribution et de l’entreprise, ajoute le communiqué.

De même, ce repli des résultats de 2020 s’explique par l’impact de la fin de la concession ASSIAQA Card relative au programme national des permis de conduire et des cartes grises électroniques, ayant pris fin au 31 décembre 2019, et de la décision de la filiale ASSIAQA Card de reporter à nouveau les résultats de 2019, impliquant ainsi la non-distribution des dividendes qui devaient remonter à sa maison-mère M2M Group.

Par ailleurs, le groupe indique rester « confiant » dans la dynamique des marchés de la digitalisation à l’échelle mondiale, précisant qu’il poursuit son « développement avec un plan de relance adapté aux enjeux actuels et maintient son programme de croissance visant à renforcer ses positions sur les différents marchés de la digitalisation et à accélérer le développement de ses nouveaux relais de croissance, au Maroc et à l’international ».

JournalEco

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.