fbpx
Journaleco
Journaleco.

Microsoft… Teams permet d’organiser des réunions plus sûres

    Microsoft renforce son engagement en faveur de la sécurité et la confidentialité en ligne, grâce au produit «Teams» qui permet aux utilisateurs de créer des environnements de réunion sur mesure et hautement sécurisés.

Le respect de la vie privée a toujours été l’une des bases de l’engagement de Microsoft, notamment en ce qui concerne certaines interactions quotidiennes telles que les réunions ou les échanges de données, soient assurées, a indiqué, dans un article, Mohamed El Nemr, Modern Workplace and Security- Marchés Emergents de Microsoft au Moyen-Orient et en Afrique.

Cela fait plus de 12 mois que la pandémie mondiale liée au nouveau coronavirus (Covid-19) continue à sévir à travers toute la planète. Depuis le début de cette pandémie, l’avenir du monde entier ne cesse d’être jalonné d’incertitudes, a-t-il précisé.

Et d’ajouter : «Travailler à domicile est aujourd’hui devenu une véritable norme. La seule forme d’interaction quotidienne entre collègues et avec les clients devient, par la force des choses, la collaboration à distance».

Cet état de fait a généré un flux record d’échanges de données et n’a donc pas manqué d’exacerber les risques liés aux cyber-attaques, poussant ainsi les entreprises du monde entier à s’assurer que les solutions technologiques qu’elles utilisent soient suffisamment sécurisées.

Le partage de certaines informations sensibles doit être restreint à quelques membres d’une entreprise. Il peut s’agir de détails sur un projet, de données financières sensibles ou de contrats confidentiels. L’utilisateur peut ainsi créer un canal privé grâce à Teams en sélectionnant les participants et protéger les informations commerciales sensibles en ne les communiquant qu’à des personnes déterminées.

Pour ouvrir un canal privé, il suffit d’aller sur «Teams», de cliquer sur «plus d’options», puis «Ajouter un canal». Après avoir fourni un nom et une description, il est nécessaire sélectionner la flèche du menu déroulant afin de spécifier que ce canal sera privé et qu’il sera accessible uniquement à un groupe spécifique et restreint de personnes. Une fois ce canal créé, il est possible d’y ajouter jusqu’à 250 membres.

Encore plus de sécurité

Si l’un des contenus stockés ou échangés sur Teams est considéré comme sensible sur le plan commercial (des détails financiers par exemple ou des informations sur des projets classifiées…), il est judicieux d’y appliquer des protections supplémentaires afin d’en garantir un maximum de sécurité. Cela peut se faire en y appliquant le label «sensibilité créée par les TI».

Pour ce faire, il suffit de se rendre sur l’onglet «Sensibilité et confidentialité», d’ouvrir le menu déroulant et de cliquer pour le label «sensibilité créé par les TI». Microsoft conseille aux utilisateurs de vérifier, auprès du service informatique de leur entreprise, que leur connectivité et les options de stockage de leurs informations commerciales les plus sensibles soient suffisamment sécurisées.

Un accès aux réunions parfaitement contrôlé

Il est possible pour les utilisateurs de «Teams», qui organisent une réunion, de modifier les paramètres liés aux participants. Pour ce faire, il suffit d’accéder à l’onglet «Calendrier», d’y sélectionner une réunion donnée et d’en modifier les paramètres. En tant qu’organisateur, il est possible de décider quels participants peuvent se joindre à la réunion et quel type de contenu peut y être publié.

La possibilité d’éviter tout type de perturbations lors d’une réunion

Le produit «Teams» permet d’éviter tout type de perturbations, intentionnelles ou accidentelles, susceptibles de survenir lors d’une réunion. Les utilisateurs ont ainsi la possibilité de mettre en sourdine les participants qui laissent par exemple leur micro ouvert pendant leur absence. Lors de grandes réunions (assemblées publiques ou conférences…) dirigées par des orateurs bien désignés, la possibilité de mettre en sourdine l’ensemble des participants garantit que les présentateurs ne seront pas accidentellement dérangés.

En tant qu’organisateur de la réunion, il est possible de choisir quel participant est habilité à présenter du contenu ou à effectuer un partage d’écran.

Une telle option minimise grandement les risques de partager du contenu non pertinent. Avant et pendant la réunion, il est possible de décider si un participant donné peut jouer un rôle de présentateur ou s’il doit continuer à participer en tant qu’invité standard. Cette option demeure particulièrement utile lorsque des participants externes sont amenés à réaliser des présentations temporaires et ponctuelles.

Aujourd’hui et plus que jamais, les conversations virtuelles se doivent de rester privées et sécurisées. Chez Microsoft, le respect de la vie privée et de la sécurité représentent, depuis toujours, la base même de nos engagements.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.