fbpx
Journaleco
Journaleco.

Pénurie des composants engendre une perte de production de près de 500.000 véhicules au groupe Renault en 2021

Le groupe français Renault a annoncé, vendredi 22 octobre, lors de la présentation de son bilan du chiffre d’affaires relatif au T3 qu’en 2021 s’attend à une perte de production de 500.000 unités, en raison de la pénurie de semi-conducteurs.

La conjoncture du constructeur français n’est pas dans ses meilleures conditions, en effet, une baisse des ventes a été observée en 2021, en totalisant 599.027 au T3, avec une baisse de 22,3% par rapport à 2020, a précisé le communiqué établi par le groupe.

Toujours jusqu’au T3 170.000 unités n’ont pu être produites, et ce en raison de la pénurie de composants, qui sont souvent fabriqués en Asie qui font face à plusieurs contraintes, notamment ces dernières semaines, en Malaisie où un confinement estival a été instauré pour les usines.

Effectivement, entre le 1er juillet et le 30 septembre, une chute de 22% avoisinant les 600.000 véhicules a été observée, contre 860.000 unités vendues à la même période en 2019.

la tendance baissière de production du groupe se poursuivra au mois de novembre jusqu’au T1 de l’année prochaine, et s’allégera avant la fin de 2022, selon les projections de la directrice financière du groupe, Clotilde Delbos citées dans le communiqué.

La situation critique du constructeur, due à la pénurie des composants ainsi qu’à la crise sanitaire, le groupe français affiche donc une baisse de son chiffre d’affaires de -14% à 9 milliards d’euros.

Toutefois, malgré ce contexte de crise des composants et de crise sanitaire, le groupe français s’accroche, affichant une baisse de son chiffre d’affaires presque deux fois moins inférieure à celle de ses ventes, soit − 14 %, à 9 milliards d’euros.

Cependant, le groupe Renault enregistre une hausse des ventes de modèles et les canaux les plus rentables : les utilitaires (+ 1,4 %), la gamme de véhicules électrifiés E-Tech (électriques et hybrides).

Le constructeur automobile affirme que son portefeuille de commandes en Europe à fin septembre est à un niveau record depuis 15 ans et représente 2,8 mois de ventes.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.