fbpx
Journaleco
Journaleco.

Produits de terroir : Les meilleures coopératives du 4e Concours primées

La cérémonie de remise des prix et des médailles au titre de la quatrième édition du Concours marocain des produits de terroir a eu lieu, vendredi, à l’agropole de Meknès.

Cette cérémonie, présidée par le secrétaire général du ministère de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts -département de l’agriculture-, Mohammed Sadiki, couronne ‘’les remarquables efforts déployés par les coopératives agricoles des produits du terroir en les valorisant aux yeux du grand public par des prix distinctifs ».

Sur les 700 produits en lice, représentant toutes les régions du Royaume, six ont reçu le prix d’excellence.

Il s’agit du miel de jujubier de la coopérative Union des coopératives apicoles du Tadla-Azilal (région Béni Mellal-Khénifra), l’huile d’Argane de la coopérative « Amini » (Marrakech-Safi), le fromage tomme de chèvre de la coopérative « Ajbane Chefchaouen » (Tanger-Tétouan-Al Hoceima), les dattes Mejhoul de la coopérative « Wahat Charradi » (Drâa-Tafilalet), le couscous d’avoine de la coopérative « Sanad » et l’huile d’olive de la coopérative agricole « Al Karama » Fkih Ben Salah (Béni Mellal-Khénifra).

La cérémonie a été marquée également par la distribution de 256 médailles, dont 106 en or, 76 d’argent et 78 de bronze en faveur de différents produits (miels, huile d’olives, olives, Argane, produits à base de fruits et légumes, couscous, dattes…etc).

M. Seddiki a indiqué, à cette occasion, que si la production des produits de terroir n’a pas été impactée par la crise de la Covid19, le volet commercialisation a été touché, avec l’annulation ou le report de plusieurs rendez-vous de promotion et salons sur les plans national et international, ce qui s’est répercuté négativement sur l’action des coopératives.

Après avoir mis l’accent sur certaines initiatives menées pour faire face à cette situation, notamment la mise en place d’une plateforme numérique de commercialisation, le secrétaire général du ministère de l’agriculture a indiqué que le plan Maroc Vert a apporté une nouvelle vision accordant une place de choix au développement de ces produits.

Cette nouvelle vision a permis de mettre en place de véritables chaines de production et une stratégie de développement des produits de terroir basée sur la modernisation de la production et les canaux de commercialisation, a-t-il fait savoir, ajoutant que la stratégie « Génération Green » va accélérer le processus de développement de ces produits et partant celui du développement humain dans le monde rural.

De son côté, le directeur général de l’Agence pour le Développement Agricole (ADA), El Mahdi Arrifi, a indiqué que le concours s’est déroulé en deux phases à Meknès et Agadir dans le cadre du respect des mesures préventives pour lutter contre la Covid19, se félicitant du bon déroulement de ce quatrième concours malgré les contraintes liées à la crise sanitaire.

L’organisation de ce concours vise essentiellement à encourager l’engagement agissant des producteurs marocains dans l’adoption de la démarche qualité et améliorer la valeur ajoutée des produits, mais aussi donner de la visibilité au remarquable effort déployé par les coopératives agricoles en valorisant leurs connaissances et leur savoir-faire, a-t-il fait savoir.

Le concours marocain des produits du terroir a été créé et lancé en 2014 à l’initiative de l’ADA pour l’accompagnement des coopératives agricoles et le renforcement de l’esprit de compétitivité entre les petits producteurs des produits de terroir.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.