fbpx
Journaleco
Journaleco.

Sri lanka : Ouverture d’une enquête après la pollution des côtes

Une enquête a été ouverte, dimanche, au Sri Lanka sur l’incendie d’un porte-conteneurs au large de ses côtes, qui a déversé des tonnes de plastique sur son littoral.

L’incendie à bord du porte-conteneurs X-Press Pearl, immatriculé à Singapour, faisait rage depuis déjà une semaine, avant que autorités sri-lankaises et l’opérateur du navire n’affirment que l’incendie est désormais « sous contrôle ».

Des millions de granulés de polyéthylène, destinés à l’industrie de l’emballage, provenant de la cargaison du navire, qui se rendait du Gujarat (Inde), à la capitale srilankaise, ont envahi ces derniers jours les plages du pays insulaire.

Les 25 membres d’équipage, qui ont déjà été évacués, seront interrogés lundi dans une enquête ouverte après une plainte de l’Autorité de protection de l’environnement marin du Sri Lanka (MEPA), a annoncé la police srilankaise.

La semaine dernière, les autorités ont affirmé qu’elles pensaient que l’incendie avait été provoqué par une fuite d’acide nitrique dont l’équipage était conscient depuis le 11 mai.

En septembre 2020, le pétrolier New Diamond, battant pavillon panaméen, avait brûlé pendant tout une semaine au large de la côte orientale du Sri Lanka après une explosion dans la salle des machines qui a tué un membre d’équipage. Une marée noire de 40 kilomètres de long s’en était suivie.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.