fbpx
Journaleco
Journaleco.

Stationnement… La SDL Fès-Parkings entame ses activités

Le jeudi 12 novembre, la Société de développement local (SDL) Fès-Parkings, chargée de l’exploitation du service de stationnement sur la voie publique, démarrera ses activités. C’est ce qu’a annoncé le vice-président de la commune de Fès, Mohamed El Harti.

S’exprimant lundi dernier lors d’une conférence de presse de lancement, M. El Harti a passé en revue les différentes étapes qui ont présidé à la création de la SDL Fès-Parkings, en tant que société anonyme, précisant que ses services débuteront à Agdal, avec la gestion de 13.000 places de stationnement.
Mettant l’accent sur les multiples objectifs de Fès-Parkings, axés sur l’amélioration des services dispensés aux citoyens, le paiement de la valeur du service consommé et la régulation de la circulation, le vice-président de la commune a appelé les habitants de la cité idrisside à «s’approprier ce projet d’envergure».
De son côté, le directeur de la SDL Fès-Parkings, Yann Inglisi, a souligné que la société tend à «gérer les espaces de stationnement comme ressource limitée dans l’intérêt de la collectivité, d’une façon équitable, économiquement viable et durable et capable d’anticiper les besoins de développement de la ville». La société est engagée à construire un parking de 500 places de stationnement au niveau de la place Florence, a-t-il ajouté, relevant que les études seront lancées avant la fin de 2020 pour identifier les options techniques.
M. Inglisi a aussi indiqué que Fès-Parkings propose plusieurs modalités de paiement, en ce sens que le client ne paie que ce qu’il a consommé, précisant que «les tarifs sont de 2 DH pour une heure, 6 DH pour 4 heures et 20 DH pour une journée entière».
Le directeur de la SDL a également fait savoir que le lancement des activités de la Société sera ponctué par des campagnes de communication et d’animation sur le terrain, la distribution de 120.000 flyers, des capsules vidéo pour l’utilisation des différents canaux disponibles et un centre d’appel, outre un guichet de service destiné au public.

JOURNALECO

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.