fbpx
Journaleco
Journaleco.

Tanger-Tétouan-Al Hoceima : les retenues des barrages avoisinent les 800 millions m3

Selon un rapport du département de l’Eau relevant du ministère de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, ces retenues hydrauliques ont atteint 795,36 millions m3, soit 63,78% du taux de remplissage des barrages de la région, qui s’élève à 1.246,86 millions m3.
Ainsi, le barrage Oued El Makhazine à Larache, le plus grand barrage de la région, a atteint un taux de remplissage de 86,1% (579,6 millions m3), contre 94,7% (637,2 millions m3) l’an dernier.
Au niveau du barrage 9 avril (préfecture Tanger-Assilah), les retenues hydrauliques ont atteint 40,9 millions m3 (13,6%), contre 81,7 millions m3 (27,2%), tandis que le barrage Ibn Battouta a enregistré 3 millions m3 (10,4%) contre 8 millions m3 (27,4%) à la même période de l’année précédente.
Pour le barrage Tanger-Méditerranée dans la province de Fahs-Anjra, les réserves ont atteint 12,2 millions m3 (55,6%) contre 13,7 millions m3 (62%), alors que les réserves en eau dans le barrage Moulay El Hassan Ben El Mahdi sont évaluées à 16,7 millions m3 (58%) contre 19,1 millions m3 (66,3%), il y a un an.
Au niveau de la province de Tétouan, les réserves en eau du barrage Charif Al Idrissi ont atteint 93,45 millions m3 (76,8%) contre 49,3 millions m3 (40,5%) tandis que les réserves du barrage Nakhla à Tétouan ont atteint 4,21 millions m3 (100%) et 26,4 millions m3 au barrage Smir, soit 67,7%.
Dans la province d’Al Hoceima, les réserves en eau s’élèvent à 6,7 millions m3 (56,4%) au niveau du barrage Abdelkerim El Khattabi, alors que les retenues au barrage Joumoua ont baissé à 0,2 million m3 (4,4%) et avoisinent, au barrage de Chefchaouen, les 12 millions de m3 (98,1%).

JournalEco

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.