fbpx
Journaleco
Journaleco.

Validation des acquis : Quelque 100 artisans reçoivent leurs attestations

Un total de 110 artisans pratiquant les métiers de la broderie traditionnelle, de l’aluminium et du tannage traditionnel, ont reçu, mercredi à Rabat, des attestations de validation de leurs acquis d’expérience professionnelle et ce, dans le cadre d’une première opération de ce genre dans le secteur de l’Artisanat.

Désignés par un jury composé d’experts et professionnels de l’Artisanat sur les 225 dossiers de candidatures déposés, ces artisans ont reçu leurs attestations lors d’une cérémonie présidée par la ministre du Tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale, Nadia Fettah Alaoui et le ministre de l’Education nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Saaid Amzazi. Il s’agit de la broderie traditionnelle au niveau de l’attestation de l’apprentissage, de l’aluminium au niveau de la spécialité dans la région Rabat Salé Kénitra et du tannage traditionnel au niveau de la spécialité dans la région Marrakech-Safi.

Ladite opération a été organisée en partenariat avec le Département de la Formation Professionnelle, les deux Chambres d’Artisanat des régions de Rabat-Salé-Kénitra et de Marrakech-Safi, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat du Rhône.

Par ailleurs, 256 artisans ont participé à une seconde opération portant sur les métiers de la menuiserie artistique, la couture traditionnelle et l’installation chauffe-eau gaz. Cette opération, dont la cérémonie de remise des attestions sera organisée ultérieurement, a connu la réussite de 207 artisans.

Intervenant à cette occasion, Mme Fettah Alaoui a indiqué que cette opération, première du genre, permettra aux artisans certifiés d’intégrer facilement le secteur formel, exercer leurs activités professionnelles en toute confiance, et améliorer ainsi la compétitivité du secteur.

La validation des acquis d’expérience professionnelle, a-t-elle soutenu, vise à qualifier les artisans en leur octroyant des attestations ou diplômes sur la base de l’expérience cumulée durant leur parcours professionnel.

Ces deux opérations se sont appuyées sur une approche méthodologique adaptée aux spécificités du secteur de l’artisanat, issue du cadre de référence arrêtant le métier et basée sur les différentes étapes de validation des acquis des expériences professionnelles, depuis les campagnes de sensibilisation des artisans jusqu’aux examens pratiques et entretiens individuels, a précisé Mme Fettah Alaoui.

Pour sa part, M. Amzazi a souligné que la première opération de validation des acquis d’expériences des artisans qui s’inscrit dans le cadre notamment de la mise en œuvre de la nouvelle feuille de route visant le développement de la formation professionnelle et des projets stratégiques de la loi cadre n°51.17, ambitionne de mettre en valeur l’expérience professionnelle des artisans et de consolider leurs capacités.

Il a relevé que le programme de validation des acquis des expériences professionnelles est un mécanisme innovant à même de garantir une promotion aux différents bénéficiaires et consacrer l’ouverture du système de formation sur le milieu professionnel.

Il vise essentiellement la qualification des artisans à travers la remise de certificats ou diplômes basés sur leurs expériences accumulées tout au long de leurs parcours professionnels, a fait savoir le ministre.

Parallèlement, Mme Fettah Alaoui et M. Amzazi ont procédé a la signature d’une convention cadre en vue d’initier de nouvelles opérations de validation des acquis d’expérience professionnelle dans le secteur de l’artisanat.

Ont notamment pris part à cette cérémonie, le Président de la Chambre de l’Artisanat de la région de Rabat-Salé-Kénitra et le Président de la Chambre de l’Artisanat de la région de Marrakech-Safi.

JournalEco

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.