fbpx
Journaleco
Journaleco.

Casablanca-Settat… Les agriculteurs s’attendent à une bonne récolte

Après une saison agricole en dents de scie à cause de l’irrégularité des précipitations et des conséquences de la pandémie du Covid-19, les agriculteurs de la région Casablanca-Settat, qui représente près du quart de la production nationale en céréales, s’attendent, pour l’actuelle campagne, à une bonne récolte, qui ne manquera pas d’avoir un impact positif sur l’ensemble de la production nationale.

Grâce aux fortes pluies enregistrées, de manière régulière, depuis le début de l’exercice 2020-2021 dans différentes provinces de la région (318 mm), le programme des terres cultivées a atteint un taux de réalisation 100%, ce qui va contribuer à l’amélioration du couvert végétal et du volume des eaux souterraines.

Dans cette perspective, la Direction régionale d’agriculture de Casablanca-Settat s’est félicitée des superficies cultivées et de l’intensification des semences sélectionnées. Elle avait organisé, à cet effet, une série d’opérations de sensibilisation quant à l’utilisation des engrais et à la protection des cultures, à travers la lutte contre les plantes nuisibles et les mauvaises herbes.

Pour ce qui est des superficies cultivées au niveau de la région, elles s’élèvent, cette année, à un million d’hectares, dont 841.775 ha de céréales (blé tendre, blé dur et orge), 94.037 ha de cultures fourragères, 34.020 ha de légumineuses, 10.722 ha de betterave à sucre, 15.851 ha de légumes d’automne et 1.142 ha de cultures oléagineuses.

Le blé tendre se taille la part du lion au niveau des superficies consacrées aux céréales en zones irriguée ou bour, soit une culture de 353.735 ha, suivi par l’orge (257.630 ha) et le blé dur (230.410 ha).

Quant aux facteurs de production, près de 386 mille quintaux de semences sélectionnées ont été commercialisés, à travers 90 points de vente, au début de l’actuelle campagne agricole, soit une hausse de 29 pc par rapport à la précédente saison, dont 232 mille quintaux au centre Sidi El Aidi et 154 mille quintaux au centre Zemamra.

Le blé tendre représente 74 pc des semences sélectionnées mises à la disposition des agriculteurs, contre 22 pour le blé dur 22 pc et 4 pc pour l’orge, d’après les données de la Direction régionale.

Au début de cette campagne agricole, près de 100 mille quintaux d’engrais ont été commercialisés, à travers 90 points de vente. De plus, l’opération d’intensification des semences sélectionnées a concerné 14.226 ha, dépassant les 12 mille ha programmés.

JournalEco

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.