fbpx
Journaleco
Journaleco.

Derby de Casablanca: Le Raja s’impose au Wydad 1-0

Tous les regards étaient portés vers le Complexe Mohammed V pour le 142e derby de Casablanca de l’histoire. Le Raja s’est imposé face au Wydad 1-0 pour le compte de la 10ème journée du Botola.

Une rencontre sous haute tension entre les deux frères ennemis et éternels rivaux puisque près de 4.000 policiers étaient mobilisé.

Sportivement, ce 142e derby de Casablanca revêt, bien évidemment, une grande importance pour les deux équipes, surtout après le magnifique spectacle proposé par les joueurs comme les supporters lors de leur dernière opposition en Coupe arabe Mohammed VI.

Ils étaient près de 45.000 personnes dans le Complexe Mohammed V pour encourager leur équipe favorite et les autorités sécuritaires de la ville de Casablanca se sont tenues prêtes.

A l’instar de la première mi-temps, où la prudence a prévalu, le Raja et le Wydad ont poursuivis la rencontre en concentrant leurs efforts sur la ligne médiane, avec une faible implication offensive. La première occasion de la seconde période a été l’œuvre d’Ayoub Nanah à la 53e minute, un tir dévissé loin d’alarmer Tagnaouti. L’intensité baissait tellement ensuite que la rencontre commençait à prendre les allures d’une séance d’entraînement, avec un Raja dominateur en terme de possession sans pour autant prendre l’initiative et concrétiser, et un Wydad qui se contentait de faire dos rond et de répliquer par quelques rares contre-attaques. Nanah cédait ensuite sa place à Hamid Ahaddad à la 60e minute, alors que le coach du Wydad remplaçait Badiae Aouk par Aymane El Hassouni. Deux changements à caractère offensif, qui n’ont cependant rien changé à l’ordre des choses et au résultat affiché sur l’écran géant. Pendant le dernier quart d’heure, le WAC sortait enfin de sa zone et tentait un pressing avancé, une décision fatale pour les Rouges. En effet, l’espace laissé en défense permettait au remplaçant Hamid Ahaddad de surprendre Reda Tagnaouti d’un tir sec, profitant d’une belle passe de Fabrice N’goma (81e minute). Le coaching de Jamal Sellami donnait ainsi ses fruits bien rapidement et le Raja s’offrait trois précieux points qui le propulsaient en quatrième position, à deux points du WAC et à 3 unités du leader, la Renaissance de Berkane. Les Rouges, eux, perdaient ainsi leur première place du classement général au profit de la RSB et payaient les frais des nombreuses absences dans l’effectif de Zoran Manojlovic.

 

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.