fbpx
Journaleco
Journaleco.

Université Sultan Moulay Slimane, BENI MELLAL.. Le Numérique: un Levier pour la mise en œuvre du Bachelor

L’Université Sultan Moulay Slimane, L’Ambassade de France au Maroc et le Ministère de L’Education Nationale, de la Formation professionnelle, de L’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique ont récemment  organisé la 4ème Edition RUN Rencontre Universitaire du Numérique 2019, à La FST de Beni Mellal.

Les systèmes d’enseignement supérieur, de par le monde, font face actuellement à d’importants défis ayant trait non seulement à l’accueil d’effectifs croissants d’étudiants mais également aux impératifs de les préparer à un marché d’emploi de plus en plus compétitif et en constante mutation. Pour contribuer à relever ces défis, l’usage du numérique s’avère comme un outil incontournable au service de la transmission de l’information et du savoir, de l’amélioration de la qualité des formations, de la modernisation des modes d’enseignement et du renforcement des capacités de gestion.

Lors de son allocution, M le Président de L’USMS, Pr Nabil Hmina a  d’abord mis l’accent sur le rôle joué par le numérique  au niveau de l’Enseignement supérieur et dans d’autres  domaines telles la gouvernance, la pédagogie et la Recherche scientifique « Nous sommes conscients du rôle primordial du Numérique  dans les Universités nationales. L’Université marocaine a œuvré depuis le démarrage de la Réforme de l’Enseignement supérieur en 2003, à construire son propre système d’information. Et grâce à l’implication de tous les acteurs de l’Université et du Ministère de tutelle, en vue de moderniser toutes les activités de l’Universités, un grand nombre de projets informatiques ont vu le jour, aujourd’hui, dans les Universités marocaines… »

Convaincu de l’énorme potentiel qu’offre l’usage du numérique, le Maroc l’a inscrit à la tête des priorités stratégiques de son système d’enseignement supérieur. Le but étant de généraliser l’usage des technologies de l’information dans le domaine de l’enseignement supérieur, de réduire la fracture numérique et de moderniser les pratiques pédagogiques et les dispositifs de formation grâce, notamment, au développement de plateformes d’enseignement à distance au sein des universités. Et c’est  dans ce cadre que l’intervention de M Mohamed Tahiri , Directeur de l’Enseignement supérieur et du Développement pédagogique, Ministère de l’Education Nationale , de la Formation professionnelle , de L’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique ( MENFPESRS ) a mis en exergue la priorité accordée au Numérique dans les Universités du Royaume « Le numérique va désormais avoir sa place comme moyen pédagogique pour pouvoir dispenser nos cours dans les meilleures conditions. Ainsi, nous sommes en train de concrétiser un Renouveau pédagogique dans le dessein de  relever, avec efficience et efficacité, un grand nombre de défis… »

Pour Mme Sonia Jedidi , Attachée de coopération scientifique et universitaire, Ambassade de France au Maroc , « L’organisation de cette 4ème Edition  de  La Rencontre Universitaire du Numérique illustre cette riche coopération  qui existe entre le Maroc et la France dans le domaine de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique, de L’Innovation et du Numérique. C’est aussi une solution pertinente pour faire face à cette massification que connaissent les Universités Marocaines et pour  relever le  défi du Bachelor qui sera lancé en Septembre 2020. »

Les interventions de Mme Catherine MONGENET, Directrice de France Université Numérique ( FUN ), de M Ali Amrar , Chef de Division , Direction des Systèmes d’information et de M Abderrahim Ouabbou, Chef de Division,  Direction de L’Enseignement Supérieur et du développement pédagogique ont porté respectivement sur le développement du e-learning comme mode d’enseignement équitable, la stratégie Numérique de l’Enseignement supérieur au Maroc et le Numérique dans l’Enseignement supérieur au Maroc :expériences et perspectives de développement.

Notons que La 3ème Rencontre (RUN3 2017), organisée le 5 décembre 2017 à l’USMBA Fès, a présenté les avancées des projets de MOOCs sur la plateforme « Maroc Université Numérique (MUN) » et la stratégie nationale pour alimenter la plateforme MUN en formations numériques.

Said FRIX

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.