Journaleco
Journaleco.

Observatoire National du Marché du Travail.. Le développement du système statistique au cœur de son action, selon le ministre Amekraz

Le Ministre du Travail et de l'Insertion professionnelle, Mohamed Amekraz, répond à une question orale lors de la séance des questions orales à la Chambre des représentants. 04052020 - Rabat

Au Parlement, le ministre du Travail et de l’Insertion professionnelle, Mohamed Amekraz a indiqué que le développement du système statistique du marché du travail est au cœur de l’action de l’Observatoire National du Marché du Travail. Et de souligner que l’observatoire a été créé en 2014 en tant que direction centrale chargée de suivre et d’analyser la situation du marché du travail, de réaliser des études et de fournir les données nécessaires pour orienter et encadrer les politiques de l’emploi, en plus de la réalisation des études d’évaluation pour suivre l’impact des mesures et procédures prises pour stimuler l’emploi. « La direction de l’Observatoire national du marché du travail s’emploie à accomplir un ensemble de fonctions qui se concentrent principalement sur le développement du système statistique du marché du travail, l’enrichissement du cadre d’analyse du marché du travail et l’évaluation des programmes actifs d’emploi », a expliqué le ministre. Il s’agit également, selon M. Amekraz, des tâches de collecte, de traitement et de diffusion des informations qui caractérisent les mécanismes du marché du travail aux niveaux national, régional et sectoriel, ainsi que d’élaborer des études objectives et prospectives pour suivre les attentes des demandes et des offres d’emploi à court, moyen et long termes. Afin de fournir des données actualisées et détaillées sur tous les aspects du marché du travail, M. Amekraz a relevé qu’outre la collecte, le traitement, l’exploitation et la diffusion des données disponibles, l’observatoire met en place les bases fondamentales du développement progressif d’un système d’information intégré sur le marché du travail, en partenariat avec l’Agence Millennium Challenge Account. Le ministre souligne, dans ce sens, qu’un ensemble de projets structurés sont actuellement en cours d’élaboration, dont une recherche permanente de terrain auprès des entreprises, qui permettra de combler le manque de données sur la demande d’emploi, ainsi que de développer et mettre en place une plateforme numérique de collecte et de diffusion d’informations sur le marché du travail, basée sur le big data.
JournalEco

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.