fbpx
Journaleco
Journaleco.

Partenariat entre la FNM et le ministère de la Justice sur la création et la gestion du Musée national de la Justice de Tétouan

La Fondation nationale des musées (FNM) et le ministère de la Justice ont signé, mercredi à Rabat, une convention de partenariat portant sur la création et la gestion du Musée national de la justice, situé dans l’ancien bâtiment du Tribunal de première instance (TPI) de la ville de Tétouan.

Cette convention a pour but de créer un cadre de coopération et de partenariat pour la création et la gestion du Musée national de la justice, situé dans l’ancien siège de la section des délits du TPI de Tétouan, bâti sur une superficie d’environ 1.073 m2 et constitué d’un rez-de-chaussée et de deux étages.

En vertu de ladite convention, le ministère de la Justice s’engage à réaliser toutes les études et tous les travaux d’aménagement du bâtiment objet de l’accord en coordination avec la FNM, tout en respectant les critères et normes en vigueur dans ce domaine.

Le ministère s’engage aussi à fournir les collections muséales essentielles liées à la thématique de la justice, selon un inventaire réalisé au préalable, et à déléguer la gestion de cet espace à la FNM.

Pour sa part, la FNM va prendre les mesures nécessaires pour préserver et enrichir les collections essentielles du musée, ainsi que réaliser tous les travaux et études liés à la scénographie.

Conformément à ce partenariat, la Fondation va équiper le musée, gérer et animer l’espace et mettre en valeur le patrimoine immatériel.

“La culture est un élément essentiel pour le développement socio-économique”, a relevé le président de la FNM, Mehdi Qotbi, dans une déclaration à la presse en marge de la cérémonie de signature.

Cette convention témoigne de l’enrichissement de l’offre muséale au Maroc, a souligné M. Qotbi, se disant “très heureux devant toute nouvelle possibilité de construire, d’inaugurer et de mettre la culture en avant”.

“C’est un vrai chef-d’œuvre pour démocratiser la culture qui se met en place à travers une démarche permettant à chaque ville du Royaume d’avoir un musée”, a-t-il dit.

Il a, à cet égard, rappelé que la FNM a conclu des accords avec le ministère de la Justice par rapport au Musée de Larache et celui d’Oujda.

Il a également annoncé l’ouverture prochaine de plusieurs lieux culturels, notamment le Musée de la musique de Meknès, le Musée de l’Art de l’Islam à Fès, le Musée d’Art moderne à Tanger et le Musée de Jemâa El Fna à Marrakech.

La cérémonie de signature de cette convention de partenariat s’est déroulée au siège du ministère de la Justice, en présence de plusieurs responsables.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.