fbpx
Journaleco
Journaleco.

Sénégal : Paradigm Initiative organise un Festival hybride du 20 au 23 septembre 2021

Le groupe bahreïni Majaz et la chanteuse sénégalaise Aida Samb clôturent la 6ème édition du salon des musiques d'Afrique et du Moyen-Orient «Visa for Music» sur la scène du théâtre Mohammed V. 23112019 – Rabat.

Afin d’améliorer les moyens de subsistance des jeunes mal desservis, Paradigm Initiative (PIN) organisera un Festival hybride du 20 au 23 septembre 2021 au Sénégal. Cette entreprise sociale reconnue pour  son travail dans le progrès des libertés d’Internet propose des solutions et surveille le cadre juridique et politique autour des TIC à travers l’Afrique dans l’objectif de garantir que les droits des citoyens soient protégés en ligne.

PIN s’efforce de connecter les jeunes Africains mal desservis aux opportunités numériques et assure la protection de leurs droits. Dans leurs bureaux régionaux au Cameroun, au Kenya, au Nigeria, au Sénégal, en Zambie, au Zimbabwe et au-delà, ils s’efforcent de connecter les jeunes africains à de meilleurs moyens de subsistance grâce à leurs programmes d’inclusion numérique et des droits numériques.

Travaillant sans relâche pour promouvoir l’inclusion numérique et défendre les droits numériques au moment où cela compte le plus, le PIN Festival-Sénégal est une célébration de tous les succès obtenus entre 2020 et 2021 par l’équipe et le soutien des partenaires.

Le Festival s’adresse aux Ministres du gouvernement, aux Secrétaires permanents, aux Chefs de commissions des droits de l’homme et à d’autres agences connexes, aux Parlementaires, aux Dirigeants du secteur privé, en particulier dans l’industrie technologique, aux Organisations de la société civile, aux Chefs religieux et culturels, aux Universitaires, aux Organisations médiatiques, aux Journalistes et au grand public.

Au cours des quatre jours, les participants peuvent s’attendre au lancement du nouveau bureau de PIN et du programme LIFE au Sénégal. De plus, ils auront droit à un coffret de lancement de plusieurs rapports et initiatives (Outils d’impact dans l’espace numérique) axés sur la protection des données, Londa, la sécurité numérique, la surveillance de la santé et le Focus.

PIN accueillera également une Académie des Droits Numériques orientée vers les pays francophones visant à renforcer les capacités des nouveaux défenseurs des droits numériques et fournira une plate-forme de discussions, de mise en réseau et de cartographie des plans d’action pour améliorer les droits numériques et l’inclusion en Afrique.

Parlant du Festival, Nnenna Paul-Ugochukwu, Directrice des Opérations chez Paradigm Initiative, a déclaré que l’équipe était enthousiasmée par le Festival du Sénégal. Ce sera une célébration et une excellente occasion de souligner l’excellent travail que nous accomplissons chez PIN pour défendre les droits numériques et l’inclusion en Afrique.

« Le PIN Festival est une célébration de tous les efforts déployés dans les coulisses pour faire progresser les droits numériques et l’inclusion en Afrique pendant la période du COVID-19 par PIN. Sans aucun doute, la pandémie du COVID-19 a fait peser de nombreuses menaces sur les droits de l’homme en ligne et hors ligne et a entraîné de nombreuses perturbations dans le monde du travail, car de nombreuses organisations ont dû ajuster leurs plans et programmes. Ironiquement, la pandémie a été le signal d’alarme bien nécessaire qui a mis en évidence l’importance de la technologie et solidifié pourquoi PIN existe. »

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.