fbpx
Journaleco
Journaleco.

Education financière… Bourse de Casablanca et l’Université Ibn Zohr signent une convention de partenariat

Une convention de partenariat a été signée, vendredi à Dakhla, entre la Bourse de Casablanca et l’Université Ibn Zohr, en vue de promouvoir l’éducation financière auprès des étudiants et développer la recherche dans le domaine des marchés financiers.

Signée par le président du Conseil d’administration de la Bourse de Casablanca, Kamal Mokdad et le président de l’université Ibn Zohr, Abdelaziz Bendou, en marge d’une réunion de coordination régionale sur la mise en œuvre de la loi cade 57.17 relative à la réforme du système de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique, cette convention s’assigne également pour objectifs de promouvoir les marchés financiers et de vulgariser la culture boursière au profit des étudiants.

Ainsi, les deux parties s’engagent à œuvrer ensemble pour favoriser davantage l’approche des partenariats Public-Privés (PPP) et développer la relation entre les mondes académiques et professionnel, à même de participer à l’amélioration de l’éducation et l’inclusion financières chez les étudiants.

La Bourse de Casablanca, via l’Ecole de la Bourse, dispensera le programme de formation certifiante « Fondamentaux des Services Financiers », développé par le Chartered Institute For Securities and Investment (CISI), l’un des organismes internationaux dans la profession financière et d’investissement.

La Bourse de Casablanca, à travers l’Ecole de la Bourse, mettra à la disposition des étudiants des établissements universitaires, relevant de l’Université des parcours de formation E-Learning portant sur les mécanismes du marché boursier marocain, à travers une plateforme de formation en ligne et organisera des tournées de promotion du « marché boursier » auprès des établissements universitaires.

La « Caravane de l’Ecole de la Bourse » sillonnera les villes universitaires en s’appuyant sur un établissement relais dans chacun des établissements d’enseignement supérieur relevant de l’Université. Chaque étape de cette caravane sera marquée par l’organisation de conférences et de workshops portant sur le marché boursier, ouverts aux étudiants, aux enseignants et aux cadres administratifs des universités.

En vertu de cette convention, le concours « Prix de la Bourse de Casablanca » sera organisé annuellement pour récompenser le meilleur travail de recherche dans le domaine de l’éducation financière et des marchés financiers.

A cette occasion, il a été également procédé à la signature de deux conventions. La première porte sur l’avenant n°2 de la convention de partenariat entre l’université Ibn Zohr et le ministère de la Solidarité, du développement social, de l’égalité et de la famille visant à autonomiser 800 femmes de la région, tandis que la seconde a été signée entre la wilaya de Dakhla-Oued Eddahab, le Conseil provincial d’Oued Eddahab, l’université Ibn Zohr et l’Ecole nationale de commerce et de gestion (ENCG) de Dakhla, pour acquérir et gérer un bus pour assurer le transport des étudiants.

De même, quatre conventions ont été signées entre l’Académie régionale d’éducation et de formation (AREF) de Dakhla-Oued Eddahab et ses partenaires.

Une autre convention a été signée entre le Centre régional des métiers de l’éducation et de la formation de Dakhla-Oued Eddahab et la Fondation Book-land de l’édition, en vue de former des enseignants de la langue anglaise.

En outre, une convention a été signée entre le Conseil provincial d’Oued Eddahab pour la mise à niveau des terrains sportifs dans certains établissements scolaires, en plus d’une autre avec l’association « Al Fath » pour le développement dans la région de Dakhla-Oued Eddahab, autour de la mise en œuvre du « programme régional relatif à la généralisation et le développement de l’enseignement préscolaire ».

La cérémonie de signature de ces conventions s’est déroulée notamment en présence du ministre de l’Education, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Saaid Amzazi et le ministre délégué chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Driss Ouaouicha.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.