fbpx
Journaleco
Journaleco.

Le déficit commercial enregistre une hausse de 10,4% à fin mai

Le déficit commercial s’est établi à 80,95 milliards de dirhams (MMDH) à fin mai 2021, en hausse de 10,4% par rapport à la même période un an auparavant, selon l’Office des changes.

Au titre des cinq premiers mois de l’année 2021, les exportations se sont situées à 126,68 MMDH, en hausse de 23,5%, alors que les importations ont augmenté de 18,1% à 207,64 MMDH, précise l’Office dans ses indicateurs mensuels des échanges extérieurs du mois de mai 2021.

Le taux de couverture s’est situé ainsi à 61% à fin mai, contre 58,3% durant la même période de 2020, soit une amélioration de 2,7 points.

La hausse des importations de marchandises s’explique, selon l’Office, par l’augmentation des achats de la totalité des groupes de produits, principalement, des produits finis de consommation (+12,64 MMDH), des demi produits (+6,83 MMDH), des biens d’équipement (+6,28 MMDH) et des produits énergétiques (+2,79 MMDH).

Quant à la hausse des exportations, elle a concerné les ventes de la majorité des secteurs, principalement le secteur de l’automobile, celui du textile et cuir et celui des phosphates et dérivés, fait remarquer la même source.

Les exportations du secteur automobile se situent à 35,38 MMDH à fin mai 2021 contre 23,67 MMDH une année auparavant, soit un bond de 49,5%, précise l’Office qui explique cette évolution principalement par la hausse des ventes du segment de la construction (+44%) et celles du segment du câblage (+47,4%).

Et de relever que « ces exportations du secteur sont égales à celles réalisées durant la même période en 2019 ».

Pour leur part, les exportations du textile et cuir ont augmenté de 38,8% à fin mai 2021. Cette évolution est attribuable à la hausse des ventes des vêtements confectionnés de 44,8% et celles des articles de bonneterie de 55,3%.

 

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.